Top 3 des alternatives à Internet Download Manager

Top 3 des alternatives à Internet Download Manager

Internet Download Manager est aujourd’hui le plus connu des accélérateurs de téléchargement. Mais il y a bien d’autres outils plus performants, ou moins cher.

D’abord, voyons un peu ce que c’est qu’un gestionnaire de téléchargement. C’est une application qui permet de gérer vos téléchargements. La plupart de ces applications permettent d’accélérer le téléchargement, d’où la confusion entre accélérateur de téléchargement et gestionnaire de téléchargement.

Techniquement, un gestionnaire de téléchargement capture les URLs qui devraient être téléchargés au lieu d’être affiché dans votre navigateur. Il y a beaucoup de moyen pour cela : un « listener », des extensions pour navigateur, des pilotes de service réseaux, …

Mais pourquoi se passer d’Internet Download Manager ?

Beaucoup n’ont pas remarqué, mais le plus grand défaut de ce logiciel est qu’il est payant. Pour pouvoir l’utiliser légalement, vous devez vous disposer d’une licence. A ce jour, cette licence vaut les alentours des 80€. La plupart des utilisateurs optent alors pour l’illégal : les cracks. Néanmoins, utiliser un crack est toujours très risqué car on ne connaît pas vraiment ce que les hackeurs ont édités dans le logiciel. Certains, mal intentionnés, introduisent des logiciels espions pour espionner votre communication par Internet et leurs transmettre des données sensibles comme vos mots de passes ou vos coordonnées bancaires. Mais ce n’est qu’une variété de menace parmi les milliers qu’un hacker est capable de dissimuler dans les keygens et cracks.

Le N°2 sur le web après Internet Download Manager : JDownloader

JDownloader poursuit à quelques téléchargements près Internet Download Manager. JDownloader est souvent recommandé par les services de téléchargements et de stockages en lignes, ainsi que dans le business du seedbox et des débrideurs.

Aria2 : pour ceux qui n’ont pas peur de la console

Il y a aussi aria2 qui a le grand avantage d’être totalement gratuite et open-source, ce qui fait qu’elle est multiplateforme : Windows, Linux, Mac, … Elle est d’ailleurs plus performante qu’Internet Download Manager, en se référant à mes tests.

Son grand revers, c’est qu’il est totalement en mode console. Aucune interface graphique, on ne peut lui communiquer des informations que par la console ou par le RPC. Heureusement, il y a des outils qui permettent de le contrôler facilement avec une interface graphique : uGet, aria2 WebUI, …

Download Accelerator Plus

Abrégé sous le sigle DAP, ce logiciel est le sosie de IDM, à quelques points près : j’apprécie plus son interface graphique par rapport à IDM.

Côté fonctionnalité, il présente à peu près les mêmes que chez IDM.

Jeune étudiant en réseaux et télécommunications, je gère actuellement plusieurs blogs en ligne.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *